Actions locales

Quimperlé : un terrain inutilisable par les locataires, mais à leur charge

Quimperlé : un terrain inutilisable par les locataires, mais à leur charge

À Quimperlé (Finistère), la CLCV obtient que l'entretien d'un terrain en friche et inutilisable soit retiré des charges des locataires.

C'est un beau et grand terrain de 7 000 m2 qu'a cédé la mairie de Quimperlé à Finistère Habitat. Il aurait pu constituer un appréciable espace vert pour les locataires HLM le jouxtant, un terrain de football idéal, un lieu de pique-nique et de jeux en tout genre. S'il n'y avait ces pylônes de lignes électriques haute tension le rendant infréquentable ! Mais là où le cadeau devient réellement empoisonné, c'est quand son entretien est en plus mis à la charge des locataires.

 « Une personne nous a saisi il y a deux ans, raconte Jean-Luc Jouen, de la CLCV départementale. Nous avons réalisé un contrôle de charge et avons effectivement constaté des factures d'entretien correspondant à trois ou quatre interventions par an. Cela constituait une charge d'une douzaine d'euros par logement et par semestre, pour des espaces extérieurs inutilisables. C'était abusif ! »

 La CLCV a donc argué auprès de Finistère Habitat que l'entretien d'un terrain inutilisable par les locataires ne pouvait leur revenir mais devait être porté au budget de son propriétaire. Et après négociations, elle a obtenu gain de cause !

 

Crédit photo : Pixabay