Actions locales

Aveyron : bien s'alimenter entre aînés et rompre avec la solitude

Aveyron : bien s'alimenter entre aînés et rompre avec la solitude

La solitude et l’isolement peuvent être des facteurs de malnutrition, voire de dénutrition, pour nos aînés. Afin de diminuer les risques, la CLCV a mené une belle opération "bien manger en mangeant ensemble".

Pour mener cette opération, la CLCV s'est appuyée sur des structures ou associations en lien avec les personnes âgées, qui ont permis d'identifier 70 personnes. Ces personnes ont été contactées puis visitées. 37 personnes seules (en majorité des femmes), âgées de 62 à 90 ans, ont accepté de participer à sept repas partagés sur Rodez, Sébazac et Onet-le-Château.

Malgré des débuts difficiles, nous partageons avec les participants une grande satisfaction, comme l'explique le président de la CLCV de l'Aveyron : "Nous n'avons eu que 37 personnes car elles avaient souvent peur d'aller vers l'inconnu et de quitter leur "univers". Il a fallu les accompagner et gagner leur confiance. C'est à ce moment-là que l'envie de parler et le plaisir de partager des plats, que souvent elles avaient préparés en amont, a pu se révéler…".

C'est certainement le principal enseignement de cette expérience, un repas partagé est un excellent support pour rompre la solitude et permet aussi de faire attention à ce que l'on mange : ensemble, on retrouve le goût de cuisiner et on est plus sensible à une alimentation saine et équilibrée…

Et contrairement à ce que nous aurions pu penser, l'alimentation est un sujet important pour nos aînés, alors que lorsqu'ils sont seuls, on constate des manques nutritionnels (surtout en laitages) et des préparations de repas très basiques et incomplets (surtout le soir). En ce sens, la réunion bilan qui a eu lieu avec une diététicienne et les questions que les personnes âgées ont posées sur l'alimentation, mais aussi sur leur santé, démontrent bien leur intérêt pour le sujet et la pertinence d'une telle expérience auprès de cette population.