Actions locales

Arles : un soutien individualisé face à la précarité énergétique

Arles : un soutien individualisé face à la précarité énergétique

Depuis 2016, la CLCV du Pays d'Arles accompagne des familles qui n'arrivent plus à faire face aux dépenses pourtant nécessaires à leurs besoins énergétiques.

Devoir supporter au quotidien des températures très basses pour économiser le chauffage, être dans l'impossibilité de payer ses factures d'eau, de gaz ou d'électricité, ou encore restreindre drastiquement d'autres dépenses pour y parvenir..., toutes ces situations relèvent de ce qu'on appelle la « précarité énergétique ». En France, elle concernerait, selon l'Observatoire national de la précarité énergétique, pas moins de 5,6 millions de ménages. 

À Arles, dans les Bouches-du-Rhône, la CLCV agit depuis 2016 pour aider les personnes confrontées à de telles difficultés. Son éco-diagnostiqueuse Siam Lamouchi accompagne ainsi 35 familles chaque année, à travers trois ou quatre visites à domicile et un suivi téléphonique.

Habitant dans les quartiers prioritaires de l'agglomération, ces familles ont été repérées lors des permanences de la CLCV ou ont été orientées par les institutions partenaires (Caisse d'allocations familiales, Maison des solidarités, Centre communal d'action sociale, etc.).

"Lors des visites, explique Siam Lamouchi, nous faisons ensemble un état des lieux de l'habitation, regardons les compteurs, étudions les factures, etc". Des écogestes sont montrés, du matériel d'économie (bas de porte, joints, etc.) est distribué. La jeune femme peut également conseiller un changement d'abonnement s'il n'est pas adapté ou intervenir pour demander un échelonnement des factures.

Quand sont en cause des installations défectueuses ou trop anciennes et énergivores, elle peut aussi être amenée à contacter le bailleur. C'est d'ailleurs ainsi, grâce à ces visites à domicile, que la CLCV d'Arles a lancé cette année une autre action, en cours d'expérimentation : le repérage et la lutte contre l'habitat indigne.