Actions locales

Angers : Un lieu de répit ouvert pendant les travaux

Angers : Un lieu de répit ouvert pendant les travaux

Pour offrir un espace de répit aux locataires durant les travaux de rénovation du quartier de Belle-Beille, la CLCV d'Angers (Maine-et-Loire) a ouvert un lieu d'accueil et d'informations, mais aussi de convivialité et d'animations.

Bruits, poussières, mouvements incessants, inquiétudes sur son futur logement, etc. Les réhabilitations sont sources de nombreuses nuisances et de stress pour les habitants. Les locataires de Belle-Beille, quartier en rénovation urbaine depuis 2016 et jusqu'en 2024, en savent quelque chose. Depuis l'été 2017, à l'initiative de la CLCV d'Angers, ils peuvent cependant se rendre dans un lieu de répit et d'informations : l'Appart'Infos.

L'ouverture de ce local répond à deux préoccupations majeures : lutter contre l'isolement des locataires et favoriser leur accès aux droits. Il se veut ainsi à la fois un espace d'accueil et de ressources sur toutes les questions concernant le logement, mais aussi un lieu de convivialité où chacun peut venir se reposer, échanger, se renseigner sur les travaux en cours ou à venir.

En partenariat avec la Ressourcerie des Biscottes, deux pièces y ont été spécialement aménagées pour offrir une « Paus'travaux », tout en promouvant un ameublement de qualité, à petit prix et favorisant le réemploi.

Des ateliers collectifs autour des économies d'énergie ou de l'entretien du logement (« Maison nette » et « Air pur ») y sont animés par l'association Alisée ou par des bénévoles et salariés de la CLCV. Les permanences Consothèque permettent aux habitants de poser toutes les questions qu'ils souhaitent sur des problématiques de logement (quittance de loyer, factures d'énergie, difficulté de voisinage, litige avec le bailleur, etc.). Du matériel de nettoyage performant (nettoyeur à vapeur ou aspirateur) peut également être loué à bas prix (2 euros la journée).

Enfin, en partenariat avec les acteurs du quartier, différents projets sont mis en place pour répondre aux besoins repérés dans le cadre de la rénovation urbaine. Le projet « Mise en carton » par exemple met en relation les habitants éprouvant des difficultés à préparer leur logement à l'intervention des entreprises, avec d'autres habitants volontaires. Une aide très concrète, qui permet aussi de lutter contre l'isolement et de créer du lien social !